Répondre

PO 2001 - 2nd round : Philadelphia 76ers vs Toronto Raptors

masquer Actualisé il y a plus de 26 mois



Playoffs 2000 - Estern Conference Semifinals
PHILADELPHIA 76ERS-TORONTO RAPTORS 4-3


Je propose de revoir une série vieille de 10ans qui a marqué les esprits. Une série où les deux équipes ne se sont pas lâché d'une semelle et où le sort s'en est joué sur le dernier shot. Et pour pimenter le tout, elle a abrité une belle bataille au scoring entre deux des superstars de l'époque.

Iverson vs Carter, assurément l'un des plus grand duel à distance de l'histoire des playoffs. Ils ont cartonné durant toute la série en se répondant presque à tour de rôle, match après match. Et forcément à ce jeu là, AI était dans son élément.

Ne pas lire la suite si vous préférez (re)découvrir le déroulement de la série en regardant les matches.
Après un petit tour de chauffe dans le game 1 où Carter marque 35pts en 29 shots et Iverson 36 en 34 shots, les choses deviennent sérieuse quand AI score 52pts lors du game 2, faisant oublier la déception de la défaite au match précédant. Charles Oakley dira après la rencontre que c'était la dernière fois qu'Iverson aurait autant de liberté...

Le game 3 est un blowout en faveur des Raptors. Et VC trouve la réponse, 50pts avec neufs 3pters, dont 8 réussis de suite, record NBA toujours en vigueur.

Après deux grosses perfs, les choses se tassent dans le game 4. Les deux stars sont à côtés de leurs pompes au scoring et combinent pour un fameux 18/57 dans un match remporté par les Sixers, après s'être fait très peur dans le 4eme QT.

Juste avant le game 5, Iverson reçoit sont trophée de MVP et va fêter ça comme il se doit. 54pts dans un nouveau blowout, cette fois en faveur de Philly. C'est la 1ere fois depuis MJ qu'un joueur marque 2 fois 50pts ou + dans une série.

Les Raptors font ensuite le boulot chez eux et gagnent le droit d'avoir une énième chance de remporter la série. Carter plante 39pts et éclipse totalement Iverson.

Dans le match 7, les Sixers font la différence assez rapidement et prennent 10pts d'avance à l'issu du 1er QT. Un avantage qui sera grignoté au fil des minutes...
Les deux stars sont dans un très mauvais soir au niveau de l'adresse mais la différence est venue d'Iverson, qui a suffisamment bien lu les prises à deux pour débloquer bon nombres de situations. Il termine la rencontre en se gavant comme un porc pour une réussite dérisoire (8/27!) mais distribue 16 caviars pour Mckie, Jumaine Jones & cie.

Carter, qui n'est pas à la hauteur de l'évènement, à l'occasion de se racheter et de devenir le véritable héros de cette série.
Toronto est en retard d'un point et hérite du cuir aux 3 quarts du terrain, à 3.6 secondes de la fin. Philadelphia n'est pas encore dans la limite des 5 fautes et profite de cette occasion pour manger un peu le chrono. Il reste 2 secondes, Carter hérite du ballon sur le corner gauche après un écran d'Antonio Davis. Tyrone Hill le suit, VC feinte et envoi son défenseur en l'air, puis arme en déséquilibre juste à temps mais échoue sur un shot un peu trop long.

Les Sixers évitent de très peu l'upset et se qualifient pour les finales de conférence pour la 1ere fois depuis 18 ans.


Le parcours des 2 teams

Philadelphia 76ers 58-24
1st Round : Sixers vs Pacers 3-1

Toronto Raptors 47-35
1st round : Raptors vs Knicks 3-2

24 méthodes pour télécharger une vidéo de youtube et autres sur son pc

_________________________________________________________________

Game 1, 06 Mai 2001, First Union Center - boxscore





_________________________________________________________________

Game 2, 09 Mai 2001, First Union Center - boxscore





_________________________________________________________________

Game 3, 11 Mai 2001, Air Canada Centre - boxscore






_________________________________________________________________

Game 4, 13 Mai 2001, Air Canada Centre - boxscore





_________________________________________________________________

Game 5, 16 Mai 2001, First Union Center - boxscore





_________________________________________________________________

Game 6, 18 Mai 2001, Air Canada Centre - boxscore





_________________________________________________________________

Game 7, 20 Mai 2000, First Union Center - boxscore





_________________________________________________________________


Articles sur la série:

- 07 Mai 2001 Carter Wins First Round In His Bout With Iverson (NY times)
- 08 Mai 2001 Sixers See Glimmer of Hope In 4th-Quarter Performance (NY times)
- 10 Mai 2001 This Time, It's Iverson's Turn to Light the Fire (NY times)
- 12 Mai 2001 Carter's Answer For Iverson Is 50 Points (NY times)
- 13 Mai 2001 76ers Look For Ways To Stop Raptors (NY times)
- 14 Mai 2001 Sixth Man Performs Like Leading Man (NY times)
- 16 Mai 2001 76ers' Fans Called It: Iverson Is Most Valuable Player (NY times)
- 17 Mai 2001 For Sixers, It's All Iverson, All the Time (NY times)
- 18 Mai 2001 As Carter Goes, So Do the Raptors (NY times)
- 19 Mai 2001 Forgotten Peterson Rescues Raptors (NY times)
- 20 Mai 2001 Carter's Plan: Get a Degree, And Then Get A Victory (NY times)
- 21 Mai 2001 Iverson and Sixers Graduate to Eastern Finals (NY times)



Philly thing
Sayonara
(Reconnu)
Répondre – Profil
Déjà? Merde, je voulais t'emmener un peu loin encore. Pourtant je suis surpris que tu te soit laissé embarquer jusque là. Tu parles d'un Machiabullet...
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
Merci. Et bon vent à ce topic
Philly thing
Sayonara
(Reconnu)
Répondre – Profil
Bullet in the head a dit : "Grand malin, continue de chialer", pour moi, c'est une agression.



Tu as tort, c'est de l'ironie. Tu sais "ATTENTION IRONIE".

Pour le reste, si tu ne te souviens pas d'un match en particulier, ce qui est normal, et que tu veux absolument le redécouvrir par toi-même sans qu'on te dise quoi que ce soit dessus, tu t'arrêtes là où tu vois que je détaille. Faut savoir se prendre en main, non? Mais si tu veux, pour te faire plaisir, j'éviterai de "spoiler" la prochaine fois.

Dommage pour les discussions d'ailleurs. J'en ai lancé une petite, toi qui te plains (ironise, chiale, braille, ect...), tu devrais être content.
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
"Grand malin, continue de chialer", pour moi, c'est une agression.

Et il ne s'agit pas de spoiler. Je sais comme tout le monde que Philly a gagné la série 4-3. Je ne me souviens pas forcément de ce qui s'est passé dans le Game 2... et j'aime autant voir le match sans qu'on me le dise. Plutôt qu'on me raconte que Iverson a fini la soirée à 25 pts à 10/15, ce qui fait que je pourrai éteindre mon PC si Iverson a déjà atteint les 25 pts à la mi-temps

De même, dire à quelqu'un "Regarde la finale de C1 1994, Milan a mis une grosse branlée au Barça avec une avalanche de buts et des buts de folie" et "Regarde la finale 1994, Milan menait déjà 3-0 au bout de 30 minutes avec deux buts de Massaro et un de Savicevic", ce n'est pas la même chose, y'a des chances pour qu'il ne regarde pas le match avec le même oeil

Mais je me trompe peut-être. On vérifiera ça dans les prochains jours puisque le but déclaré de la partie Vintage est de "générer des discussions". Quand il y aura une centaine de posts, ce qui ne saurait tarder, on verra si tu as bien vendu la marchandise

Là, tout de suite, je ne comprends pas quel est l'intérêt de proposer le match et de mettre le résumé avec... Sauf si t'as envie que le mec ne prenne aucun plaisir à le regarder. Ou qu'il joue à vérifier que tu disais vrai
Philly thing
Sayonara
(Reconnu)
Répondre – Profil
Mais je suis doux.

Je ne t'agresses ni ne t'insultes. Comment pourrais-je souiller de ma bave ta pluie de remerciement? Et d'ailleurs, je préférerais à la place que tu m'explique pourquoi d'après toi il faudrait se retenir de se lancer dans un simple résumé quand il n'y a presque aucun risque de spoiler qui que ce soit. Pour garder le suspens?

Tu es capable de faire mieux Bith.
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
Tout doux, mon agneau Je n'ai pas chialé. Je ne t'ai fait aucun reproche non plus. Au contraire, je t'ai remercié. Plusieurs fois
Philly thing
Sayonara
(Reconnu)
Répondre – Profil
Tu voulais des balises "spoiler" pour t'éviter de connaître le déroulement d'une série que tu as déjà vu?

Ou alors, si tu ne l'a jamais vue, il ne fallait pas lire le résumé, grand malin. Continue de chialer.
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
...

Je viens de lire ton résumé complet de la série. Du coup, ça m'évite de perdre du temps à regarder les 7 matches.
Encore merci
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
Merci, j'attendais beaucoup cette série et je sais que je ne suis pas le seul
Philly thing
Sayonara
(Reconnu)
Répondre – Profil
Je propose de revoir une série vieille de 10ans qui a marqué les esprits. Une série où les deux équipes ne se sont pas lâché d'une semelle et où le sort s'en est joué sur le dernier shot. Et pour pimenter le tout, elle a abrité une belle bataille au scoring entre deux des superstars de l'époque.

Iverson vs Carter, assurément l'un des plus grand duel à distance de l'histoire des playoffs. Ils ont cartonné durant toute la série en se répondant presque à tour de rôle, match après match. Et forcément à ce jeu là, AI était dans son élément.

Après un petit tour de chauffe dans le game 1 où Carter marque 35pts en 29 shots et Iverson 36 en 34 shots, les choses deviennent sérieuse quand AI score 52pts lors du game 2, faisant oublier la déception de la défaite au match précédant. Charles Oakley dira après la rencontre que c'était la dernière fois qu'Iverson aurait autant de liberté...

Le game 3 est un blowout en faveur des Raptors. Et VC trouve la réponse, 50pts avec neufs 3pters, dont 8 réussis de suite, record NBA toujours en vigueur.

Après deux grosses perfs, les choses se tassent dans le game 4. Les deux stars sont à côtés de leurs pompes au scoring et combinent pour un fameux 18/57 dans un match remporté par les Sixers, après s'être fait très peur dans le 4eme QT.

Juste avant le game 5, Iverson reçoit sont trophée de MVP et va fêter ça comme il se doit. 54pts dans un nouveau blowout, cette fois en faveur de Philly. C'est la 1ere fois depuis MJ qu'un joueur marque 2 fois 50pts ou + dans une série.

Les Raptors font ensuite le boulot chez eux et gagnent le droit d'avoir une énième chance de remporter la série. Carter plante 39pts et éclipse totalement Iverson.

Dans le match 7, les Sixers font la différence assez rapidement et prennent 10pts d'avance à l'issu du 1er QT. Un avantage qui sera grignoté au fil des minutes...
Les deux stars sont dans un très mauvais soir au niveau de l'adresse mais la différence est venue d'Iverson, qui a suffisamment bien lu les prises à deux pour débloquer bon nombres de situations. Il termine la rencontre en se gavant comme un porc pour une réussite dérisoire (8/27!) mais distribue 16 caviars pour Mckie, Jumaine Jones & cie.

Carter, qui n'est pas à la hauteur de l'évènement, à l'occasion de se racheter et de devenir le véritable héros de cette série.
Toronto est en retard d'un point et hérite du cuir aux 3 quarts du terrain, à 3.6 secondes de la fin. Philadelphia n'est pas encore dans la limite des 5 fautes et profite de cette occasion pour manger un peu le chrono. Il reste 2 secondes, Carter hérite du ballon sur le corner gauche après un écran d'Antonio Davis. Tyrone Hill le suit, VC feinte et envoi son défenseur en l'air, puis arme en déséquilibre juste à temps mais échoue sur un shot un peu trop long.

Les Sixers évitent de très peu l'upset et se qualifient pour les finales de conférence pour la 1ere fois depuis 18 ans.
Répondre

 Sujet précédent < PO 1997 - 2nd round : Miami Heat vs New ...
 Sujet suivant > PO 1994 - 2nd round : New York Knicks vs...
Messages par page
Dernier en 1er en dernier
  Aller en haut de page

Nouveaux messages depuis votre dernière visite : ()