Répondre

Faits divers

 <  Page 18  > 
Auteur anonymeRépondre – Auteur Anonyme
MC Jean Gab1 a dit : A Vienne, une fillette tuée par une douche brûlante Par Libération.fr | Liberation.fr – lun. 10 nov. 2014 La douche se voulait «éducative» pour une fillette de 2 ans. Elle s’est avérée mortelle. La petite Leonie, âgée de 2 ans, est morte lundi, deux semaines après avoir été hospitalisée à Vienne, en Autriche, pour brûlures graves. Son père, âgé de 26 ans, a expliqué avoir voulu lui administrer une douche froide «pour l’éduquer», et avoir fait couler l’eau chaude par mégarde. Selon la presse locale, la fillette aurait été placée de force sous une eau à 50 ou même 70 degrés. Une enquête a été ouverte contre les deux parents de l’enfant pour non-assistance à personne en danger. Le père est également poursuivi pour torture ou négligence d’un mineur. Il a été laissé en liberté, avec interdiction de pénétrer l’appartement familial ou de se rendre à l’hôpital où était soignée sa fille. Le couple est aussi parent d’un bébé de sept mois et d’un autre enfant de 7 ans, qui ont été laissés avec leur mère. Les services médicaux de la ville de Vienne n’ont pas constaté de blessure sur ces deux autres enfants.


Quelle horreur.
Mais bon, faut comprendre le papa, il devait avoir ses problèmes, des factures à payer et les cris de la gamine devaient le rendre fou...


Triste monde.
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
Il avait découpé son père pour en faire un meuble télé
Publié le 13.11.2014, 12h01 | Mise à jour : 12h45

Un Anglais de 28 ans comparaît actuellement devant la justice anglaise pour avoir tué et découpé son père dans des circonstances effroyables. Nathan Robinson, qui fait face aux juges de la Cour de la Couronne (Ndlr : la juridiction britannique qui traite des affaires criminelles les plus graves), reconnaît avoir commis un homicide involontaire, selon le Telegraph, qui raconte l'histoire.
Le 16 mai 2013, après une dispute sur de l'argent dans l'appartement familial de Bournemouth (Dorset), Nathan Robinson a tué son père, William Spiller, chauffeur de taxi de 48 ans, avec qui il vivait. Puis avec un couteau de bricolage de la marque Stanley et deux petites scies, dont une à métaux, il a «soigneusement» découpé son cadavre malgré une corpulence hors norme : 1,83 m et 158 kilos. Il a ensuite rangé les morceaux dans de grosses boîtes en plastique d'archivage, qu'il a ensuite empilées pour dessiner un meuble-télé.
C'est le voisin du dessous qui, dans l'après-midi, a remarqué qu'un «liquide rose» tombait en gouttes du plafond de sa salle de bains. Selon le procureur, il s'agissant de sang mélangé à un produit nettoyant, que Robinson était allé acheter après son crime. Quelques heures avant de voir le sang goutter, ce même voisin assure avoir entendu William Spiller crier chez lui : «Tu crois vraiment que je vais te subventionner toute ma vie ?» Frappant à la porte de l'appartement pour évoquer cette curieuse fuite, il décrit un Robinson «très calme, tout à fait normal» après son geste fatal. Le jeune homme lui aurait simplement confié qu'il s'était disputé avec son père.
Après son effroyable ouvrage, Nathan Robinson a dressé la liste des choses qu'il devait faire qui démontre, sinon la préméditation, une conscience aiguë de son geste : «Payer le loyer, louer du matériel de nettoyage», de même qu'envoyer des messages avec le téléphone portable de son père pour le faire passer pour vivant. Il avait ensuite quitté les lieux, prenant la direction de Glasgow (Ecosse) où, avec l'argent dérobé à son père, il avait «passé du bon temps» à «manger, boire et rencontrer des gens». Puis, de retour, il avait vécu dans l'appartement avant de retourner en Ecosse puis d'accompagner sa mère lors d'un «weekend végétarien» à Bristol.
La dépouille de Spiller n'a été retrouvée qu'un mois plus tard, le 17 juin 2013, après qu'un collègue se soit inquiété de ne plus le voir et de ne plus recevoir de réponse à ses messages. La police du Dorset, en arrivant dans l'appartement, a été assaillie par l'odeur et par le nombre de mouches qui pullulaient, mortes et vivantes, dans le couloir. Les boîtes qui supportaient la télévision étaient pleines, de même qu'un classeur dans la chambre à coucher, dans lequel Nathan Robinson avait rangé la tête de son père.
Lorsque la police s'est présentée au domicile de sa mère, à Birmingham, le jeune homme l'a accueillie avec étonnement, leur demandant s'il s'agissait d'une blague. Il ne nie pas avoir tué mais, devant la Cour de la Couronne, assure qu'il ne jouissait pas de toutes ses capacités mentales au moment des faits, ce qui réduirait sa responsabilité. Les experts sont partagés.
LeParisien.fr
-

Agrandir
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
Etats-Unis: deux laveurs de carreaux secourus au 69e étage du World Trade Center
AFP 12 NOVEMBRE 2014 À 21:04 (MIS À JOUR : 13 NOVEMBRE 2014 À 10:51)

Deux laveurs de carreaux ont eu mercredi la peur de leur vie, suspendus dans le vide au 69e étage de la tour 1 du World Trade Center à New York, avant d’être récupérés sains et saufs par les pompiers.
L’un des câbles motorisés de leur nacelle a apparemment lâché alors qu’ils étaient en train de monter en haut de la tour, la plus haute des Etats-Unis, construite sur le site des attentats du 11-Septembre.
Il a fallu près d’une heure aux pompiers pour atteindre les deux laveurs de carreaux, dont la nacelle était dangereusement inclinée, à 240 mètres de haut, sur le côté sud de la tour. Il y avait mercredi à New York un vent léger, d’environ 11 km/heure.
Près de cent sauveteurs avaient été mobilisés, pompiers et policiers, a précisé le chef des pompiers Daniel Nigro lors d’une conférence de presse. Les deux hommes, laveurs de carreaux expérimentés, qui portaient des harnais de sécurité, n’ont souffert que d’une «légère hypothermie», selon lui.
Une corde avait d’abord été descendue du toit dans leur direction, pour doubler leur sécurité. Un système de communication a également été mis en place, les tenant au courant des opérations en cours.
Les pompiers ont finalement découpé à la scie diamant les trois épaisseurs de la façade de verre au niveau du 68è étage, pour créer une ouverture suffisante, et ont ensuite réussi à atteindre les laveurs de carreaux et à les faire rentrer à l’intérieur.
«Ils étaient calmes, ils n’ont pas dit grand chose», a indiqué un des pompiers impliqués dans l’opération.
Un autre scénario avait été envisagé, consistant à faire descendre du toit une autre nacelle, pour récupérer les deux hommes l’un après l’autre. Mais vu la hauteur, l’opération aurait été plus compliquée.
Ambulances et hélicoptères avaient été dépêchés sur place, et un périmètre de sécurité avait été imposé autour de la tour, dont les premiers occupants ont emménagé la semaine dernière, 13 ans après les attentats qui ont traumatisé l’Amérique.
Il s’agit de 175 cadres et dirigeants du groupe de presse Condé Nast. Ils seront suivis des employés, et 3.400 personnes travaillant pour Condé Nast devraient être installées d’ici janvier.
La tour emblématique culmine à 541,30 mètres et compte 104 étages. Conçue par l’architecte David Childs, elle est déjà devenue un repère dans la ville, avec ses lignes épurées, sa flèche au sommet et ses façades de verre réfléchissant.
Elle domine le nouveau site du WTC qui compte cinq tours, un mémorial, un musée ouvert en mai dernier, une gare de transports en commun, 550.000 m2 d’espaces commerciaux et un lieu pour des représentations artistiques.
AFP
-

Agrandir
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
Dentiste aux mains sales : dépistage du VIH pour 22 000 patients anglais
Publié le 12.11.2014, 18h05 | Mise à jour : 19h52

Des milliers de Britanniques ont été appelés ce mercredi à passer des tests de dépistage du VIH après être passés entre les mains d'un dentiste qui n'a pas respecté les procédures d'hygiène pendant plus de… trente ans !
Le système de santé public NHS estime à 22 000 le nombre de patients à avoir été soignés en 32 ans dans ce cabinet de Nottingham, au centre de l'Angleterre.
Le dentiste, Desmond D'Mello, a été interdit d'exercer pendant un an et demi en juin lorsqu'une vidéo a émergé sur les conditions dans lesquelles il opérait.
Le NHS estime aujourd'hui qu'elles étaient tellement déplorables qu'il a jugé utile d'appeler l'ensemble de ces 22 000 patients à passer des tests sanguins pour dépister le VIH ainsi que les hépatites B et C. Plus de 160 d'entre eux sont considérés comme présentant «des risques sérieux» d'infection.

Le praticien stockait son matériel dans les WC
Le dentiste n'est porteur d'aucune de ces maladies selon le NHS, mais le risque est suffisamment important pour vérifier. Desmond D'Mello est notamment accusé de ne pas s'être lavé les mains ou de ne pas avoir changé de gants entre deux patients. Les enquêteurs ont découvert en juillet dernier que le praticien stockait du matériel médical dans… les toilettes du personnel. Des serpillières et des seaux servant à nettoyer le cabinet étaient aussi entreposés dans les toilettes.

Des informations divulguées par le Daily Telegraph, se révèlent inquiétantes. D'après le journal britannique, la police enquête sur les causes de la mort en août dernier d'une ancienne patiente du dentiste, une jeune femme de 23 ans décédée d'une infection virale. Des investigations sont également menées pour éclaircir la mort en août 2013 d'une femme de 29 ans.
LeParisien.fr
Auteur anonymeRépondre – Auteur Anonyme
Rodman
Expert arbitrage/blessure bidon
(Légende)
Répondre – Profil
MC Jean Gab1 a dit : Pas-de-Calais : il étrangle sa femme car le repas n'est pas prêt


Dur... une bonne bifle aurait suffi.
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
ÉTUDE
On tue plus le samedi à Paris et en banlieue, le meurtrier est souvent un homme
Aujourd'hui à 06:50 par AFP Vu 652 fois

On tue plus le samedi, deux victimes sur trois sont des hommes et les auteurs très majoritairement de sexe masculin: une étude inédite publiée mercredi passe au crible les homicides survenus en région parisienne au cours de ces dernières années.

Armes utilisées, âge des victimes et des auteurs, typologie des homicides et lieux où ils sont commis sont également étudiés par l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), qui s’est penché pour la première fois sur les homicides perpétrés à Paris et dans sa proche banlieue (Seine-Saint-Denis, Hauts-de-Seine, Val-de-Marne) entre 2007 et 2013.
L’étude observe notamment qu’il y a moins d’homicides en début de semaine, davantage en fin de semaine, et particulièrement le samedi. Près de la moitié ont lieu la nuit. Plus de 40% d’entre eux sont perpétrés sur le lieu d’habitation, essentiellement au domicile de la victime, précise-t-elle. Dans l’espace public, la mort frappe surtout dans la rue, pour plus du tiers.
Près des deux tiers des homicides sont commis au moyen d’une arme, le plus souvent une arme blanche tel un couteau (34 %). Sont aussi fatals les coups et violences (28%) puis les armes à feu (23%), pas ou peu de poison.
Plus des deux tiers des victimes sont des hommes. La "proportion de femmes demeure relativement élevée et proche du tiers", nuance l’ONDRP. Leur moyenne d’âge est de 40 ans. 8% ont moins de 15 ans. Près du quart ont plus de 55 ans et "les jeunes adultes (avant 34 ans) sont surexposés aux homicides", observe encore l’étude.
En majorité, les victimes sont de nationalité française. 21% ont un emploi, 15% sont inactives, 17% sans emploi.

28% d’homicides conjugaux
Près des deux tiers des femmes sont attaquées à domicile, les hommes dans la rue. Tous sexes confondus, plus du tiers des victimes sont tuées à l’arme blanche, les mineurs et les plus de 55 ans succombent davantage à la suite de coups et de violences.
L’étude de l’ONDRP s’attache également aux auteurs d’homicides: plus de neuf sur dix sont le fait d’hommes, "majoritairement relativement jeunes", entre 15 et 34 ans pour plus de la moitié. Plus de 60% sont français. Ils ont un emploi pour 19% d’entre eux, 31% n’en ont pas.
Lorsque la victime est une femme, détaille encore l’ONDRP, la proportion d’auteurs de même sexe est plus importante. En moyenne, quel que soit le sexe, auteurs et victimes ont un âge proche. Seule exception : les mineurs, victimes le plus souvent de personnes ayant près de 33 ans de plus qu’eux.
L’ONDRP tente encore d’établir une typologie des homicides. 28% sont "conjugaux" et "familiaux", 34% liés à des altercations entre voisins, amis, gratuites et 19% à des "activités criminelles" (stupéfiants, règlements de comptes, etc.).
Trois quarts des victimes d’homicides conjugaux sont des femmes, la quasi-totalité des moins de 15 ans d’affaires familiales. Plus des deux tiers des victimes d’homicides criminels ont entre 15 et 34 ans. L’observatoire ne peut, dans le cadre de cette étude, identifier l’élément déclencheur, précise-t-il comme à regret.
Le nombre d’homicides le plus important est survenu à Paris intra-muros (226) suivi de la Seine Saint-Denis (204). Il varie peu suivant les années : 85 en 2007, 73 en 2013, plus de 100 en 2010.
L’étude porte sur 602 faits (soit 80% du total) analysés à partir d’éléments, jusqu’alors confidentiels, fournis par la cellule opérationnelle de rapprochement et d’analyse des infractions liées (Corail) de la police judiciaire parisienne. Celle-ci analyse depuis 2006 les infractions en série - vols ou meurtres.
AFP
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
Les Mureaux : battue par son conjoint, elle se jette par la fenêtre
V.B. | Publié le 12.11.2014, 11h16 | Mise à jour : 11h40

L’issue de ces violences conjugales aurait pu être bien plus dramatique. Une jeune femme voulant échapper aux coups de son conjoint s’est jetée par la fenêtre de son appartement, situé au deuxième étage d’un immeuble de la rue Frédéric-Chopin aux Mureaux (Yvelines).
Par chance, elle ne présente aucune blessure suite à cette chute.
En revanche, elle présente des hématomes, des marques de strangulation et des traces de lacérations vraisemblablement provoquées par des coups de fil de fer.
La jeune femme de 20 ans a été conduite au centre hospitalier de Poissy. Son conjoint de 24 ans a été interpellé et placé en garde à vue.
LeParisien.fr
-

Agrandir
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
A Vienne, une fillette tuée par une douche brûlante
Par Libération.fr | Liberation.fr – lun. 10 nov. 2014

La douche se voulait «éducative» pour une fillette de 2 ans. Elle s’est avérée mortelle. La petite Leonie, âgée de 2 ans, est morte lundi, deux semaines après avoir été hospitalisée à Vienne, en Autriche, pour brûlures graves. Son père, âgé de 26 ans, a expliqué avoir voulu lui administrer une douche froide «pour l’éduquer», et avoir fait couler l’eau chaude par mégarde. Selon la presse locale, la fillette aurait été placée de force sous une eau à 50 ou même 70 degrés. Une enquête a été ouverte contre les deux parents de l’enfant pour non-assistance à personne en danger. Le père est également poursuivi pour torture ou négligence d’un mineur. Il a été laissé en liberté, avec interdiction de pénétrer l’appartement familial ou de se rendre à l’hôpital où était soignée sa fille. Le couple est aussi parent d’un bébé de sept mois et d’un autre enfant de 7 ans, qui ont été laissés avec leur mère. Les services médicaux de la ville de Vienne n’ont pas constaté de blessure sur ces deux autres enfants.
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
Yvelines: Sur l’A 13, une aire d’autoroute est fermée en raison d’ébats sexuels
20minutes.frPar 20minutes.fr | 20minutes.fr – il y a 3 heures

FAITS DIVERS - «Depuis des années, les lieux sont connus pour être le théâtre de rendez-vous entre hommes», explique Le Parisien...

Une décision radicale. La société des autoroutes Paris-Normandie (SAPN) a décidé de fermer l'aire de repos d'Epône sur l'A 13 «en raison du fait qu'elle est devenue au fil du temps une zone de rencontres et de prostitution», révèle ce mercredi Le Parisien.
Cette fermeture qui dure depuis plusieurs mois restait jusqu'ici inexpliquée. Mais la SAPN a décidé pour la première fois de se justifier dans une lettre adressée au député UMP Jean-Marie Tétart qui lui demandait des comptes sur le sujet.

«Les lieux sont connus pour être le théâtre de rendez-vous entre hommes»
«Notre personnel et des clients se plaignent de situations délicates, parfois d'atteinte à la pudeur», explique la SAPN qui avait dû fermer cette aire d'autoroute par le passé pour les mêmes raisons. «Depuis des années, les lieux sont connus pour être le théâtre de rendez-vous entre hommes. De jour, comme de nuit, ces rencontres fugaces se déroulent dans des voitures, les toilettes ou les bosquets proches. Les locaux et le parking portent les traces de ces entrevues intimes: préservatifs abandonnés au sol, graffitis à connotation sexuelle...» détaille le quotidien.
Mais la décision de la SAPN ne fait pas l'unanimité. D'une part les associations de prévention des maladies sexuellement transmissibles regrettent qu'elle entraîne une dispersion des lieux de rencontres compliquant les actions de prévention. D'autre part, des usagers «reprochent au gestionnaire de ne pas respecter le cahier des charges fixé par l'Etat pour la concession de l'autoroute», souligne Le Parisien.
Réponse de la SAPN qui affirme rechercher des solutions avec le ministère des Transports: l'aire d'Epône restera fermée «jusqu'à nouvel ordre».
-

Agrandir
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
Pas-de-Calais : il étrangle sa femme car le repas n'est pas prêt
Publié le 06.11.2014, 15h08 | Mise à jour : 16h07

Un homme ayant tenté d'étrangler sa femme parce qu'elle n'avait pas préparé son repas a été condamné mardi à deux ans de prison, dont six mois avec sursis, et mise à l’épreuve par le tribunal d’Arras (Pas-de-Calais). Selon La Voix du Nord, le trentenaire a été immédiatement incarcéré. A sa sortie, il aura interdiction de fréquenter des débits de boisson, dont il avait visiblement abusé avant de violenter sa femme.
Selon le quotidien régional, sa jeune concubine de 25 ans était en train de donner le biberon à son bébé, fruit d'une précédente relation, lorsque son compagnon est rentré ivre à leur domicile de Corbehem. Le mécanicien automobile n'aurait pas supporté l'attention portée à l'enfant, alors que le dîner du couple n'était pas prêt. Il a alors frappé la mère de famille puis mis la main devant la bouche «pour l’empêcher de crier», a-t-il admis à la barre. Il aurait recommencé sept fois ce geste, tout en lui pinçant le nez, l'empêchant de respirer, avant que la jeune femme ne perde connaissance.
Un voisin ayant tout de même entendu les cris a prévenu les gendarmes. Et a enregistré la dispute avant leur arrivée. A un moment, la victime, de nouveau éveillée, parvient à s'échapper pour appeler à l'aide mais se retrouve plaquée au sol sur le perron, tirée par les jambes par son compagnon. Les hurlements succèdent aux coups. «Quarante-cinq minutes d'horreur», précise le journal.
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil

MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil

MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil


Agrandir
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
Sur @BFMTV un journaliste de @radiofrance raconte qu'il n'y a eu aucune alarme incendie! Oops. #maisondelaradio
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
Incendie Maison de la Radio. Explosions entendues.
-

Agrandir
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
Le problème de cette vidéo de harcèlement de rue, c'est que les Blancs ont été coupés au montage
Repéré par Vincent Manilève Double X 30.10.2014 - 11h26

La vidéo de cette jeune femme alpaguée par une centaine d’hommes en dix heures de marche a été vue par plus de 10 millions de personnes, mais son montage pose problème.

L’organisation Hollaback!, qui lutte contre le harcèlement de rue, s’est associée à l’agence Rob Bliss Creative pour dénoncer le harcèlement de rue dont sont victimes les femmes. Dans le montage mis en ligne, qui a d’ores et déjà dépassé les 14 millions de vues, on voit plusieurs hommes s’adresser à la jeune femme, voire la suivre pendant plusieurs minutes.
Si la vidéo est très révélatrice de ce que doit subir une femme quand elle se promène dans l'espace public, en l'occurrence à New York, Hanna Rosin, auteure de The End of men y voit un problème, qu'elle explique sur Slate.com: les hommes montrés dans la vidéo sont principalement noirs ou latinos. Selon elle, cela peut laisser croire aux hommes blancs qui regarderont cette vidéo qu’ils ne sont pas concernés par ce genre de comportement vis-à-vis des femmes. Rosin cite aussi un tweet de l'auteure de Bad Feminist, Roxane Gay:

Roxane Gayrten @rgay
But the racial politics of the video are fucked up. Like, she didn't walk through any white neighborhoods?

Et pourtant, le message à la fin de la vidéo explique que la jeune femme a subi plus de 100 expériences de harcèlement «impliquant des personnes de toutes origines.» Rob Bliss, dont l’agence a mis en place cette vidéo, a même dû s’expliquer sur le site Reddit:
«Nous avons beaucoup eu d’hommes blancs, mais pour telle ou telle raison, beaucoup de choses qu’ils ont dites en passant ne sont pas sur l’enregistrement», ou parce qu’une «sirène gâchait la scène.»
«Ce n’est pas une représentation parfaite de ce qui est arrivé, mais nous avons vraiment eu un spectre large de ce que les gens ont fait ou dit», finit-il par dire.
Ce qui ne manque pas de faire réagir Hanna Rosin, qui estime que si l’agence a dû «enlever toutes les scènes avec des hommes blancs, il fallait peut-être refaire des prises.» Et de rappeler que l’agence de Rob Bliss a déjà été critiqué par le passé pour «racisme aveugle» lors d’un clip de promotion pour une ville dans le Michigan.
En 2012, une vidéo similaire avait été tournée en Belgique par une jeune femme pour son projet de fin d'étude. Là aussi, un débat avait éclaté autour des hommes montrés dans la vidéo, des «personnes allochtones [d’origine étrangère] dans 95% des cas» selon la jeune réalistrice. Comme elle l'expliquait alors à RFI, elle estimait que «les musulmans ont un comportement assez insistant par rapport à la sexualité: porter une jupe pour une femme, c'est déjà risqué.» Ce qui n'avait pas manqué de faire réagir la communauté musulmane, la poussant à nuancer son propos: «s'il y a une forte proportion d'étrangers parmi les garçons qui me font des remarques, c'est parce qu'il y a aussi une forte proportion d'étrangers parmi les populations fragilisées.»
Dans un article sur Rue89 de juin 2014, une étudiante en sociologie se saisissait du même problème en dénonçant un «féminisme bourgeois» qui n'incriminerait le sexisme que de manière sélective, «faisant le jeu d’un mépris de classe et d’un racisme terrible.»
Slate.com rappelle de son côté que début octobre déjà, le Daily Show de John Stewart avait tenté l'expérience avec Jessica Williams. Dans sa vidéo, volontairement humoristique, on peut clairement voir que le harcèlement de rue peut venir de n'importe qui, et n'importe où dans la ville.
-

Agrandir
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
Pas-de-Calais: Il éjacule sur une factrice en pleine rue
FAITS-DIVERS Très choquée, l'employée de la Poste a été prise en charge par les pompiers...

Créé le 30.10.2014 à 10:56
Mis à jour le 30.10.2014 à 11:09

Mardi, à Boulogne-sur-Mer, une factrice a été agressée sexuellement par un homme alors qu'elle faisait sa tournée révèle la Voix du Nord.
En pleine rue et en pleine journée
L'employée de La Poste, âgée de 45 ans, accuse un homme de l'avoir suivie dans la rue et d'avoir éjaculé sur son pantalon alors qu'elle lui tournait le dos. Les faits s'étaient déroulés en pleine après-midi, rue Grandsire à Boulogne. En état de choc, la factrice a été prise en charge par les pompiers et brièvement hospitalisée. Rapidement, la police interpelle un suspect. L'homme de 29 ans, inconnu de la justice, habite le quartier où s'était passée l'agression. Entendu par les enquêteurs, l'individu n'avait pas reconnu les faits qui lui étaient reprochés. Relâché après sa garde à vue, Il devra toutefois se soumettre à une expertise psychiatrique. L'enquête se poursuit.
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
La vidéo d'une femme harcelée dans les rues de New York crée le buzz
Par AFP | AFP – il y a 5 heures

Une vidéo montrant les commentaires d'hommes au passage d'une femme alors qu'elle marche dans les rues de New York est devenue virale sur internet, ravivant la polémique sur le harcèlement subi par les femmes et les minorités ethniques.
Ce petit film de deux minutes montre l'actrice Shoshana B. Roberts cheminant en silence à travers les rues de Manhattan, vêtue d'un jean noir et d'un T-shirt, tandis qu'elle est apostrophée à plusieurs reprises par des hommes glissant des remarques comme "Hey, baby" ou "Hey, beautiful" (Eh, ma jolie).
Comme elle ne répond pas, elle est taxée d'impolitesse et entend des réflexions comme "Souris" ou "Quelqu'un te fait la remarque que tu es jolie. Tu devrais dire davantage merci".
Intitulé "Dix heures de marche à New York dans la peau d'une femme", le film montre à un moment donné un homme qui a marché à ses côtés pendant cinq minutes, sans dire un mot, provoquant une crainte palpable chez la jeune femme.
La vidéo avait été visionnée plus de 13 millions de fois sur YouTube à 08H00 GMT jeudi depuis sa mise en ligne mardi. Elle a été produite pour l'organisation caritative Hollaback!, qui oeuvre pour mettre fin au harcèlement de rue.
Selon les organisateurs, l'actrice a subi plus d'une centaine d'interpellations qualifiées de harcèlement verbal au cours de l'expérience qui a duré dix heures. Sans compter les clins d'oeil et les sifflements.
Depuis la diffusion de la vidéo, l'actrice a affirmé avoir reçu des menaces par courriel mais reconnu que la plupart des commentaires à son égard étaient "positifs".
"La majorité des réactions par courrier électronique ont été positives mais malheureusement quelques-unes ont été négatives, affirmant vouloir me faire du mal ou me tuer. Je vais aller voir la police parce que je ne me sens pas en sécurité", a expliqué Shoshana B. Roberts.
L'organisation Hollaback! a indiqué que les femmes, les minorités ethniques, les homosexuels et les transsexuels étaient particulièrement susceptibles d'être victimes de harcèlement dans la rue.
Rob Bliss, qui a filmé la vidéo avec une caméra dissimulée dans son sac à dos alors qu'il précédait l'actrice dans la rue, a déclaré à l'AFP: "Vous pouvez très rapidement vous sentir transformé en objet, et c'est très moche".
De son côté, Shoshana Roberts a expliqué que ce genre de harcèlement était quotidien. "Je suis harcelée quand je souris, je suis harcelée quand je ne souris pas. Je suis harcelée par des hommes blancs, par des hommes noirs, par des hommes "latinos"".
Ce n'est pas la première initiative de ce genre. A l'été 2012, une étudiante belge, Sofie Peeters, avait réalisé en tournant en caméra cachée à Bruxelles un documentaire mettant en évidence les sifflements, regards appuyés et insultes reçus quotidiennement par des femmes dans la rue.

MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
Clermont-Ferrand : il décède après avoir bu 56 « shooers » d'alcool
Publié le 29.10.2014, 22h00 | Mise à jour : 23h37

Une enquête est en cours après le décès le week-end dernier de Renaud P., un quinquagénaire ayant participé à un concours de «shooters» dans un bar de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), selon une source ce mercredi.
Dans la nuit de vendredi à samedi, ce père de famille de 56 ans passe la soirée en compagnie de sa fille, Julie, une étudiante de 21 ans, et d'amis dans ce bar du centre-ville. Voulant battre le record de 55 petits verres d'alcools forts d'un précédent consommateur, il en ingurgite 56 à la chaîne, réussissant l'exploit d'en avaler une trentaine en l'espace d'une minute sous les encouragements des autres clients.
« Mon père était fier, se souvient Julie, la fille de Renaud P. qui témoigne dans les colonnes de La Montagne. À ce moment-là, le patron lui a dit qu’il était à douze shooters du record». L'homme, un imposant gaillard de 120 kg, se laisse tenter, absorbe les verres manquant à son record, paye et va s'asseoir sur une banquette.
Ivre, l'homme est alors conduit à son domicile, à Cébazat, avant d'être pris en charge par les pompiers et le SAMU. Il décède le lendemain au CHU de Clermont-Ferrand, «d'un coma éthylique suivi d'un arrêt cardiaque», explique sa fille.
Dans le quotidien La Montagne, le gérant, qui a été entendu librement par les enquêteurs, explique que ce client «buvait beaucoup trop vite» et qu'il lui a dit «stop» après que ce dernier eut absorbé une trentaine de «shooters» d'affilée.
Une version démentie par la fille du quinquagénaire : «Mon papa est décédé de lui-même mais les verres ont été servis par le bar. Ils lui ont servi 30 shooters et 12 après. Ce n'est que lorsqu'il a bu les 56 verres qu'ils lui ont dit de partir», affirme la jeune femme qui attend les résultats de l'autopsie pratiquée il y a trois jours.

Le nouveau record de Renaud aurait été inscrit sur une ardoise
«Il y a aussi l'affiche de l'établissement indiquant le record à battre, qui incite à la surenchère. Je ne compte pas l'accuser à tort mais je n'hésiterais pas à le poursuivre en justice si sa responsabilité est en cause d'une quelconque manière», a-t-elle par ailleurs avancé.
Selon le quotidien régional, une photo prise ce soir-là par un autre client montre clairement une inscription sur une ardoise noire : « Record garçons : Renaud, 56 shooters ».
Le patron du bar pourrait être poursuivi pour «non-assistance à personne en danger», selon la police. Un dossier administratif sera également transmis prochainement à la préfecture qui pourra décider de prendre un arrêté de fermeture de l'établissement.
Interrogé par France 3 Auvergne, le gérant de l'établissement s'est dit «très affecté» par la mort de ce client mais s'est refusé à tout commentaire. Il a expliqué qu'il réserverait ses déclarations aux enquêteurs et a demandé aux médias «de ne pas salir son outil de travail».
LeParisien.fr
-

Agrandir
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
Corse : il tue accidentellement un chasseur et meurt d'une crise cardiaque
Publié le 29.10.2014, 12h19 | Mise à jour : 13h38

Mardi, un chasseur octogénaire en a tué un autre d'une cinquantaine d'années dans le maquis de Sari-Solenzara, en Corse-du-Sud. Ce mercredi matin, le corps du tireur a été découvert sans vie, devant son domicile. Selon les premiers éléments de l'enquête, rapportés par France 3 ViaStella, il s'agirait d'une mort naturelle, a priori une crise cardiaque.
Une autopsie doit être pratiquée.
Selon Corse Net Infos, le chasseur aurait tiré accidentellement sur sa victime, un colonel à la retraite qu'il aurait confondu avec du gibier dans une végétation très dense. Le tireur aurait alors tenté de se rendre au centre de secours de Solenzara mais la configuration du lieu, très escarpé, a empêché les secours d'intervenir rapidement.
La brigade de recherche de la gendarmerie de Porto-Vecchio (Corse-du-Sud) et le peloton de gendarmerie de haute montagne se sont alors rendus sur place pour comprendre les circonstances de ce qui ressemble bel et bien à un accident de chasse.
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
#Paris : un automobiliste encastre son #4x4 dans une boulangerie.
VIDEO ICI =>http://bit.ly/1t8XENq
-

Agrandir
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
Paris: Il se suicide en sautant du 21e étage avec sa fille de 2 ans dans les bras
Par 20minutes.fr | 20minutes.fr – il y a 12 heures

SOCIETE - Le père a laissé une lettre dans son appartement pour expliquer son geste, évoquant «une séparation douloureuse avec sa compagne»...

Un homme s'est tué dans la nuit de mardi à ce mercredi en se jetant de son appartement situé au 21e étage d'une tour à Paris, avec sa fille de 2 ans dans les bras, a-t-on appris de source policière.
Le père de 28 ans et la fillette, dont les corps ont été retrouvés au bas de leur immeuble dans le XIIIe arrondissement parisien, «sont tous les deux morts sur le coup», a précisé cette source. Le père a laissé une lettre dans son appartement pour expliquer son geste, évoquant «une séparation douloureuse avec sa compagne», selon cette source.
Un drame similaire s'était noué le 23 septembre à Mée-sur-Seine en Seine-et-Marne: une mère célibataire de 33 ans s'était défenestrée en sautant du 5e étage de son immeuble avec son garçonnet de 4 ans dans les bras. Elle était morte peu après l'arrivée des secours. Son enfant était mort le lendemain des suites de ses blessures.
dreemtim
1,000 wins & 5 titles
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
Possible, ils avaient déjà fait le deuil de la perpète
fallait maintenant éviter la libération
Auteur anonymeRépondre – Auteur Anonyme
Vu que le meurtre a été déclaré homicide involontaire, ils avaient peut être peur qu'il échappe totalement à la prison. Du coup ce serait un moindre mal ?

Numb9
dreemtim
1,000 wins & 5 titles
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
"La famille de Reeva Steenkamp s'est déclarée satisfaite de la peine infligée à Oscar Pistorius."

Je pensais qu'ils étaient à fond sur l'homicide avec préméditation. Parce que si c'est ça, c'était pas vraiment 5 ans qui étaient attendus...
dreemtim
1,000 wins & 5 titles
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
Moins bien qu'OJ Simpson, il doit être un peu dégoûté quand même
Pourtant un handicapé, y avait moyen...
Auteur anonymeRépondre – Auteur Anonyme
Rodman a dit : 5 ans ferme pour Pistorius.


Il s'en sort bien cet assassin...
Rodman
Expert arbitrage/blessure bidon
(Légende)
Répondre – Profil
5 ans ferme pour Pistorius.
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
Aulnay-sous-Bois : une dame de 93 ans se fait voler 14 000 € par de faux policiers
Une femme de 93 ans s'est fait dérober 14 000 euros par trois malfaiteurs qui s'étaient introduits à son domicile en se faisant passer pour des policiers à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), a-t-on appris lundi de source policière. Les trois voleurs se sont présentés à l'entrée de son appartement dimanche matin avec une fausse carte de réquisition.
A la porte de la vieille dame, «ils ont prétendu effectuer des vérifications après une série de cambriolages dans le quartier», a raconté cette source. La nonagénaire a alors ouvert sa porte, laissant entrer les trois malfaiteurs. Ils ont fouillé de fond en comble l'appartement, où se trouvait une enveloppe remplie d'argent en espèces. «Cette enveloppe contenait 14.000 euros. Ils sont partis avec», a précisé la source policière. Une enquête pour «vol par fausse qualité» a été confiée au commissariat d'Aulnay-sous-Bois.
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil


Agrandir
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
-
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
Non, la future mariée n'est pas tombée enceinte d'un strip-teaseur nain
Par Pierre Chausse, publié le 14/10/2014 à 16:28, mis à jour à 17:42

Plusieurs médias racontent qu'une femme originaire de Valence (Espagne) a trompé son mari avec un nain rencontré lors de son enterrement de vie de jeune fille et dont elle serait tombée enceinte. L'Express vous explique pourquoi c'est faux.

Du grand n'importe quoi. Depuis la semaine dernière, plusieurs médias français (Metronews, Le Point, Direct Matin ou encore Le Dauphiné Libéré) et étrangers (ici ou là) relaient cette histoire selon laquelle une Espagnole aurait fauté lors de son enterrement de vie de jeune fille avec un "strip-teaseur nain", dont elle serait tombée enceinte. Une tromperie non avouée au futur époux mais révélée lors de l'accouchement, l'enfant étant également atteint d'un nanisme découvert à cette occasion.
Outre la moquerie évidente à l'égard des personnes de petite taille, L'Express vous explique pourquoi ce récit partagé des dizaines de milliers de fois sur Facebook est bidon.

1/ Des sources peu crédibles ou inexistantes
Temps de la vérification: 2 minutes
Dans la majorité des articles détaillant la supposée aventure d'un soir, l'absence totale de sources est flagrante. Contre tout respect des règles habituelles, les médias concernés déroulent le récit comme s'il venait de nulle part... ou de sources très douteuses. Metronews cite "la presse espagnole" et fait un lien vers La Cincos Del Dia. Un illustre média, si illustre qu'il compte moins de 2000 mentions "J'aime" sur sa page Facebook créée en février 2013, et qui a été le premier à "révéler" cette affaire en Espagne, le 4 octobre dernier. Sans aucune source là encore. Peu crédible donc.

2/ Des photos anciennes
Temps de la vérification : 30 secondes
Seul un média "sérieux" (les guillemets s'imposent) reprend cette histoire en Espagne. Il s'agit d'un blog d'ABC spécialisé dans l'information insolite. Mais, comme l'explique un journaliste de 20 Minutes sur Twitter, les photos utilisées pour illustrer ledit article datent pour certaines de... 2009.

3/ Le nanisme ne se détecte pas à la naissance
Temps de la vérification : 5 minutes
Selon les différents articles cités, les médecins auraient diagnostiqué le nanisme à la naissance de l'enfant. Peu probable. Le nanisme est dépisté soit, cas le plus fréquent, au cours de la grossesse (on parlera de nanisme anténatal), soit grâce à une enquête menée dans la petite enfance (nanisme postnatal).
"Il y a de nombreux points d'appels que l'on surveille particulièrement en amont, notamment la longueur du fémur. (...) Dans tous les cas, on ne découvre pas le nanisme à l'accouchement. Sauf si cette femme n'a eu aucun suivi de grossesse et aucune échographie, ça ne tient pas debout", confirme Aurélie Brossard, chef de clinique assistant au sein du service de gynécologie-obstétrique du CHU de Poitiers.
Une erreur factuelle grossière qui permet d'affirmer définitivement que cette histoire est sortie tout droit de l'imagination d'une personne très créative. Pour ceux qui auraient encore des doutes, El Pais a également enquêté sur le sujet et a appelé la seule agence d'événementiel de Valence qui propose un spectacle de strip-teaseurs de petite taille. Leur réponse a été catégorique: aucun de leurs deux employés atteints d'achondroplasie n'est responsable de cette grossesse. Et nos confrères de continuer en expliquant qu'il s'agit d'une légende urbaine. Vous nous croyez maintenant ?
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
Des sacs Hermès «à l'odeur de marijuana» retournés à leur fabricant
14 oct. 2014, 14h55 | MAJ : 16h53

En peau de crocodile, ils peuvent valoir plus de 50 000 euros. Des sacs de la maison Hermès ont pourtant été récemment l'objet de réclamations de la part de plusieurs clients. Certains modèles en cuir, de type «Birkin», du nom de la chanteuse britannique Jane Birkin, ou «Kelly»,du nom de l'actrice américaine, ont été retournés dans plusieurs boutiques américaines car ils avaient une «odeur de marijuana», rapporte le réputé blog Page Six du «New York Post».

Les clients, qui ont payé entre 4 200 et 18 000 euros pour des sacs parfois exclusifs, ont été informés par le personnel d'Hermès qu'il y avait un problème de tannage (le processus qui transforme la peau en cuir) dans un lot de cuir d'un des fournisseurs d'Hermès. Sous une forte chaleur, le cuir dégage alors une odeur ressemblant à celle de la marijuana.

Tous les produits en cuir estampillés de la marque française de luxe ne sont pas touchés. Les produits mis en cause seraient des sacs, de plusieurs couleurs, «Birkin», «Kelly» et «Elan» vendus entre 2013 et 2014. Il n'y aurait aucun problème avec les sacs en peau de crocodile vendus à plus de 50 000 euros. Si la maison Hermès n'a pas encore réagi officiellement à cette mésaventure, elle va devoir réceptionner les sacs «à l'odeur de marijuana» et les reconditionner.
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
Californie : égaré pendant quatre ans, le perroquet a appris l'espagnol
I.M. | Publié le 14.10.2014, 13h56 | Mise à jour : 15h12

le jour où s'enfuit son perroquet gris Nigel, en 2010, Darren Chick, un habitant de Torrance (Californie), craint ne jamais le revoir. Les mois qui passent semblent lui donner raison. Jusqu'à ce qu'une visiteurs vienne, quatre ans plus tard, lui demander s'il a perdu un oiseau. Il pense tout d'abord qu'on lui parle d'un événement récent. Puis, quand sa visiteuse lui décrit précisément un perroquet gris d'Afrique, Darren réalise qu'un miracle a eu lieu.

Ces retrouvailles, la semaine dernière, tiennent à un incroyable concours de circonstances, que détaille le San José Mercury News. Pendant près de quatre ans, personne n'a su ce qu'il était advenu de Nigel. Il y a quelques jours, Teresa Micco, propriétaire d'une société d'éducation canine de Torrance, entend frapper à son carreau. Elle découvre un superbe perroquet qui semble vouloir entrer chez elle. Elle le recueille, amusée et bluffée par la qualité de son discours et de ses imitations d'aboiements de chien (le perroquet gris est un des meilleurs perroquets parleurs).

Avec son mari, elle part alors à la recherche de son éventuel propriétaire sur internet. Là, elle tombe sur l'annonce de Darren Chick et croit reconnaître l'oiseau qu'elle vient d'adopter. Celui-çi porte une puce électronique qui, malheureusement, n'a pas été correctement enregistrée et ne lui apprend rien sur son propriétaire. Teresa ne se décourage pas et poursuit le jeu de piste jusqu'à une boutique de vente d'animaux exotiques.

Premier coup de chance : le vendeur a gardé des papiers avec le nom du propriétaire et deux numéros de téléphone. Aucun des deux ne répond, mais Teresa décide de se rendre au domicile de Darren Chick. Bingo ! L'heureux propriétaire peut alors retrouver son Nigel, qui commencera par le pincer avant de s'adoucir. Plus vieux de quatre ans, l'animal a appris de nouvelles imitations et surtout, est devenu bilingue. Nigel, qui s'exprimait dans un anglais parfait il y a quatre, parle maintenant couramment espagnol.
LeParisien.fr
Bibi
//twitter.com/Bibi_2K12
(Historique)
Répondre – Profil
mdr.

le journaliste a du bien triper. digne d'un article de lagorafi
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
Une future mariée tombe enceinte d'un strip-teaseur nain
Le Point - Publié le 13/10/2014 à 12:41
Un enterrement de vie de jeune fille vire au "very bad trip" lors d'une soirée un peu trop arrosée en Espagne. Récit.

L'histoire rocambolesque se déroule en Espagne. Une jeune fille qui allait se marier a, comme le veut la tradition, enterré sa vie de jeune fille. Ce rite de passage est l'occasion de s'amuser. Quitte parfois à tomber dans l'excès...
En attendant, peu après le mariage, les nouveaux époux annoncent fièrement qu'ils vont avoir un enfant. Que rêver de mieux ? Sauf qu'à la naissance, surprise : le mari constate que son enfant est atteint de nanisme, une maladie héréditaire. Or, il n'y a aucun cas de cette infirmité dans la famille.
Il n'a pas fallu longtemps pour que les amis et la famille fassent le rapprochement... Lors de l'enterrement de vie de jeune fille de la mariée, il y a avait un invité particulier : un strip-teaseur nain. Ne pouvant nier l'évidence, la jeune femme a fini par avouer à son mari l'incroyable vérité : qu'elle a eu une relation avec cet homme à la veille de son mariage. Un dérapage qu'elle a payé cher.
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
-
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
A 4 ans, elle distribue de l'héroïne à l'école
Une mère américaine a été arrêtée et inculpée, après que sa fille de 4 ans eut distribué des petits sachets d'héroïne à ses amis à l'école maternelle, croyant qu'il s'agissait de bonbons.

La police avait été appelée lundi en milieu de journée, après que des enseignantes du «Hickory Tree Child Care Center» de la ville de Selbyville, eurent découvert que plusieurs jeunes enfants avaient de petits sachets d'une poudre blanche inconnue. La police locale contactée est venue les récupérer, et les tests ont montré qu'il s'agissait d'héroïne.
La petite fille les avaient apportés sans le savoir à l'école, dans un sac à dos que sa mère lui avait donné au dernier moment, le sien ayant été rendu inutilisable durant la nuit par un animal de la famille. «Pensant qu'il s'agissait de bonbons, elle a commencé à les donner aux enfants de sa classe», a précisé la police de l'Etat dans un communiqué.

Près de 4 kg de drogue
Aucun des sachets n'avait été ouvert lorsque les enseignantes les ont récupérés. Plusieurs des enfants qui les avaient manipulés ont été brièvement hospitalisés par précaution, mais ont pu rentrer chez eux. Au total, 249 sachets d'héroïne, d'un poids total de 3735 grammes se trouvaient dans le sac à dos.
La mère de la petite fille, Ashley Tull, 30 ans, a été inculpée de possession de drogue et mise en danger d'un enfant. D'autres chefs d'accusation pourraient suivre. Ses trois enfants de 11, 9 et 4 ans ont été confiés à un proche, avec ordre qu'elle n'ait aucun contact avec eux. Elle a été remise en liberté après versement d'une caution de 6000 dollars, toujours selon la police.

La maman a été remise en liberté après versement d'une caution de 6000 dollars, toujours selon la police. (photo: dr)
-

Agrandir
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
Sud Ouest ‏@journalsudouest
Il ne voulait pas de son ex-femme dans sa tombe
-

Agrandir
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
Il veut rallier la Floride par la mer mais s'échoue dans sa roue de hamster.
-

Agrandir
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil

MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil


Agrandir
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
Thaïlande: une femme se suicide en se jetant dans un bassin de crocodiles

Une femme âgée de 65 ans s'est suicidée vendredi dans une ferme-zoo de la région de Bangkok en se jetant dans un bassin de crocodiles. Elle souffrait de dépression et de stress, selon sa soeur.
Le stress et la dépression seraient à l'origine du drame. Une femme âgée de 65 ans s'est tuée vendredi en se jetant dans un bassin rempli de crocodiles dans une ferme-zoo de la région de Bangkok, a indiqué ce mardi une source policière.
Le drame s'est produit dans la ferme aux crocodiles de Samut Prakan, une attraction dominicale familiale populaire, à moins d'une heure de la capitale thaïlandaise. Le grand bassin contenait plusieurs centaines de crocodiles. Le directeur du zoo, Charron Yongprapakorn, a assuré que ses employés avaient prévenu la police dès l'incident survenu.

Une palissade de bois pour protéger l'enclos
"Nous avons fait notre possible en installant de hautes barrières, un système de télésurveillance et une patrouille de sécurité", a déclaré le responsable à la télévision thaïlandaise, alors que la promenade au-dessus du bassin n'est équipée que d'une palissade de bois d'environ un mètre de haut.
Les normes de sécurité, dans les parcs animaliers comme sur les ferries, ne sont que rarement respectées en Thaïlande, où sont organisées des séances-photo pour les visiteurs avec des tigres ou des crocodiles.
Beaman
Houston fait peur !!
(Mythe)
Répondre – Profil
MC Jean Gab1 a dit : C'est moche ce que tu fais, Nicap's, et tu le sais. Braderie de Lille : il vendait des merguez à l'eau de javel



J'avais pas vu ça
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil


Agrandir
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
C'est moche ce que tu fais, Nicap's, et tu le sais.

Braderie de Lille : il vendait des merguez à l'eau de javel
Publié le 08.09.2014, 17h31 | Mise à jour : 18h36

Une sauce qui ne passe pas. Un vendeur ambulant de la braderie de Lille est accusé d'avoir vendu des merguez et de brochettes arrosées... d'eau de javel !
Selon la Voix du Nord, ce marocain âgé de 74 ans, venu spécialement de la région parisienne, a été contrôlé à son arrivée par les services de la direction de la protection de la population.
Comme son véhicule était très mal réfrigéré, la viande qu'il entendait vendre aux badauds a été jugée impropre à la consommation. Les fonctionnaires auraient donc versé de l'eau de javel sur la marchandise pour empêcher sa consommation.
Mais le vendeur ambulant a décidé de passer outre et a installé son stand. Après avoir acheté et goûté ses saucisses, plusieurs personnes se sont aperçues de la toxicité des produits. Ils ont immédiatement alerté les services de secours et le vendeur a été interpellé.
Entendu par les policiers de Lille, il a été remis en liberté, dimanche matin. Il sera convoqué prochainement par la justice.
girondin27
you'll never walk alone
(Indispensable)
Répondre – Profil
J'ai pas vu ça dans "Hitch"
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
Etats-Unis : il éjacule dans le café de sa collègue pour qu'elle le remarque

Un Américain de 34 ans est accusé par une collègue de s'être masturbé à plusieurs reprises sur son bureau et dans son café. Il a reconnu les faits et expliqué avoir voulu la séduire.

C’est certainement la pire approche de tous les temps. En matière de séduction, chacun a sa petite technique, sa manière de procéder. Certains font la cour, d’autres la jouent plus directe. Mais l’histoire qui suit dépasse l’entendement. Ainsi, un Américain de 34 ans est accusé par une collègue de s'être masturbé à plusieurs reprises sur son bureau et dans son café à New Brighton (Minnesota), comme l’a repéré FranceTv Info, reprenant une information de la chaîne de télévision CBS. Car oui, en éjaculant dans le café de sa collègue, l’homme cherchait à la séduire. En effet, arrêté par la police, l'homme a reconnu les faits, expliquant qu'il était attiré par sa collègue et qu'il voulait se faire remarquer.
Précisément, selon FranceTV Info, le 26 août, l'employée d'un magasin d'informatique surprend l'un de ses collègues devant son bureau.
Paniqué, ce dernier s’enfuit en claquant la port. Intriguée, la femme inspecte son bureau et remarque des traces suspectes de liquides. Son chouchou se retrouve particulièrement imbibé comme elle le souligne à la police.
Deux jours plus tard, son collègue avoue ses torts : il confie aux forces de l’ordre être attiré par sa collègue et précise qu'il a déjà souillé le bureau à quatre reprises, éjaculant deux fois dans le café qui s'y trouvait. A chaque fois, il s’est servi du chouchou pour faire disparaître le sperme. A la police, il reconnaît que tout cela est "dégoûtant".
Le témoignage de sa victime corrobore ses déclarations. L'employée a ainsi confié aux policiers qu'elle avait trouvé que son café avait un goût étrange à plusieurs reprises ces derniers mois. Pour cette agression sexuelle, l'homme risque un an de prison et 4 500 dollars (3 500 euros) d'amende. Il est convoqué au tribunal le 29 septembre.
MC Jean Gab1
T'es trop ratal quand tu fais ton rabbin
(Dieu vivant du forum)
Répondre – Profil
Des centaines de demandes d'adoption pour Tucker, "le chat le plus triste du monde"
Par Marine Durand | Grazia – il y a 3 heures

"Tucker est arrivée chez nous parce que ses maîtres ne pouvaient plus la garder. C'est une chatte à l'apparence unique à cause d'une anomalie génétique mais elle est vraiment adorable !"Sur le site de Purrfect Pals, un refuge animalier situé à Arlington, aux Etats-Unis, le profil de Tucker n'est pas forcément de ceux qui séduisent les futurs adoptants. Et pour cause, la petite chatte d'un an à la mine triste souffre de nombreux maux, relève Metronews : "Des anomalies génétiques rendent son visage statique et Tucker doit porter un t-shirt pour éviter d'avoir des croûtes sur sa peau, celle-ci étant très fine. Pour ne rien arranger, Tucker perd aussi ses poils."A cause de cette déformation, Tucker, aux yeux constamment mi-clos, a rapidement gagné le surnom de "chat le plus triste du monde". Mais alors que les responsables du refuge craignaient qu'elle n’intéresse jamais aucune famille, son profil atypique est rapidement devenu très populaire sur les réseaux sociaux, si bien que de nombreuses personnes se sont finalement manifestées. Et les demandes affluent du monde entier, raconte Metronews, pour adopter cette chatte qui "aime s'asseoir sur les genoux de ses maîtres, jouer avec des bouts de ficelle et s'entend très bien avec les enfants".
Si vous aussi vous aimeriez accueillir l'animal (et que vous êtes prêts à faire le déplacement jusqu'à l'Etat de Washington), rendez-vous sur la partie adoption du site du refuge. Chez Grazia.fr, en tout cas, sa petite bouille tristounette nous fait craquer.
-

Agrandir
Aller à la page :   1 – 2 – 3 – 4 – 5 – 6 – 7 – 8 – 9 – 10 – 11 – 12 – 13 – 14 – 15 – 16 – 17 – 18 – 19 – 20 – 21 – 22 – 23
 < Précédent  Suivant > 
Répondre

 Sujet suivant > Ils nous ont quittés Messages par page
Dernier en 1er en dernier
  Aller en haut de page

Nouveaux messages depuis votre dernière visite : ()